Notre histoire

Les origines du savoir-faire d'ARTORIA remontent aux années 1920.

En ce début de siècle, Camille THARAUD, grand-Père de Thierry de MERINDOL, actuel dirigeant d'ARTORIA, se porte acquéreur d'une fabrique de porcelaine à Limoges datant de 1854 et propriété d'un homonyme, Louis THARAUD.

Autodidacte en céramique, Camille THARAUD se lance avec passion dans les recherches et les mises au point d'émaux de grand feu, cuits à 1400°C, parcourant pour cela la France entière afin de trouver toutes sortes de minéraux et d'oxydes. Il va créer les premiers décors à la main sur émail cru en porcelaine de Limoges.

Camille THARAUD reste le Porcelainier mondialement reconnu pour ses décors de grand feu et voit ses œuvres exposées dans les plus grands musées.

En 1957, Robert de MERINDOL, son gendre, après avoir travaillé de nombreuses années avec lui, décide de fonder sa propre usine et crée alors la Manufacture Nouvelle de Porcelaine (MNP), qui deviendra plus tard ARTORIA.

Il s'adjoint les compétences d'un jeune modeleur, Jean-Claude Poulet, futur Meilleur Ouvrier de France. La manufacture produit des pièces artisanales uniquement en blanc, bleu de four et autres émaux de grand feu, vendues uniquement à des décorateurs sur porcelaine. En 1967 la manufacture s’attaque à la décoration, intégrant un atelier de décor et s’ouvrant de nouveau marchés.

En 1975, son fils Thierry, arrivant dans l’entreprise, s'efforce de démultiplier les capacités de production et diversifier les marchés à l'export. En 1982, il crée, avec l'aide de Patrick du TERTRE, une filiale d'ARTORIA, avec showroom et réseau de vente aux USA.

En parallèle un atelier spécifique de décoration à la main est mis en place pour répondre à ce marché américain, demandeur de reproductions des anciennes tabatières du XVIII° siècle. ARTORIA deviendra alors le premier exportateur de boites peint main en porcelaine de Limoges aux États-Unis.

Les années 80 sont marquées commercialement par la création du showroom Parisien et techniquement par l’automatisation d’une grande partie de la fabrication et de la décoration afin de répondre à la nouvelle stratégie commerciale de Thierry de MERINDOL : les marchés industriels et du luxe, sources d’un important développement futur ; ceci tout en conservant tous les savoir-faire techniques et artistiques hérités de Camille THARAUD.

Depuis les années 2000, le marché français s’oriente de plus en plus vers les marchés B to B : cadeaux d’affaires, travaux à façon, développements sur mesure pour les grandes marques de l’univers du luxe : alcools, parfums, cosmétiques, bijoux, horlogers.

En 2007, le savoir-faire historique d'ARTORIA est récompensé par l'obtention du prestigieux label "Entreprise du Patrimoine Vivant".

Son savoir-faire technique et artistique, la qualité de ses productions font d’ARTORIA la référence pour toute demande spécifique émanant d’entreprises, de designers, de musées, de marques de luxe mondialement connues pour leurs besoins en porcelaine de Limoges.